La GPA en République Tchèque

Pas de législation explicitement pro-GPA

En République Tchèque, il n'y a pas à ce jour de législation explicitement pro ou contre la gestation pour autrui. La GPA y est donc tolérée. De nombreuses cliniques à Prague et à Brno offrent des programmes de maternité de substitution aux couples et hommes célibataires. Il convient de prendre quelques précautions juridiques avant de démarrer les démarches locales. Dans le cadre du don d'ovocytes, l'anonymat des donneuses doit être conservé. Il est possible d'ici 2 ans que la GPA soit légalement explicitement autorisée en République Tchèque au vu de l'évolution favorable des derniers mois.