Rechercher
  • GPA Consultant

GPA en Grèce : qu'en dit la législation ? Quelles sont les conditions ?

En Grèce, la gestation pour autrui (GPA) est autorisée. En effet, elle a été légalisée en 2002 et est ouverte aux étrangers depuis juillet 2014. Cependant, les conditions pour y avoir accès sont très strictes et ce dernier doit passer par une autorisation judiciaire. Parmi ces conditions figurent les points suivants auxquels on ne peut déroger :

- La mère porteuse ne peut fournir ses propres ovules : seuls sont accepter les ovocytes de la mère d'intention ou d'une donneuse extérieure.

- Un accord écrit doit être signé entre les parents d'intentions et la gestatrice.

- La maternité de substitution est uniquement accessibles aux couples hétérosexuels ou aux femmes célibataires démontrant une incapacité médicale à procréer. Les couples homosexuels et les hommes célibataires n'ont pas le droit d'y accéder

- Aucune contrepartie financière autre que les dédommagements des frais causés par la grossesse ne peut être versée à la gestatrice

- Limite d'âge : 50 ans maximum pour la mère d'intention.

33 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comment se déroule le transfert d'embryons ?

Le transfert embryonnaire est une étape importante d'un process de PMA ou GPA, notamment dans le cas d'une FIV (il n'y pas de transfert embryonnaire dans le cadre d'une insémination artificielle). Un