Rechercher
  • GPA Consultant

PMA : FIV, insémination et don de gamètes à l'étranger. Où peut-on y avoir recours ?

Le tourisme de la fertilité est en pleine croissance au sein de l'Union Européenne (Espagne, Belgique, Danemark, République Tchèque...) et ailleurs (Etats Unis, Ukraine...). Pour information, l'Espagne concentre 40% des prises en charge à l'étranger parmi les destinations européennes. Des patients de tous pays traversent les frontières pour donner vie à leur désir d'enfant, notamment de nombreux Italiens, Allemands, Français, Norvégiens... Les traitements demandés sont diversifiés : fécondation in vitro, don / double don de gamètes, insémination intra-utérine, diagnostic préimplantatoire...

Le recours à la PMA à l'étranger est en effet une pratique courante permettant de solutionner les restrictions légales dans son propre pays, par exemple :

- les femmes célibataires

- les femmes en couple qui ont dépassé l'âge légal dans les centres AMP en France

- les couples ayant besoin d'un double de don de sperme et d'ovocytes, ce dernier étant interdit en France.

- les couples qui ont dépassé le nombre de tentatives autorisé en France;

- les couples nécessitant un don d'ovocytes et souhaitant lever partiellement l'anonymat de la donneuse en choisissant certains critères.

Plusieurs points sont à prendre en compte avant de démarrer un processus de PMA à l'étranger :

- cadre juridique clair

- dimension éthique (notamment la rémunération des donneuses)

- pratiques médicales afin d'éviter tout risque de contamination virale ou autre problème de santé

- tarifs transparents et contrats

- hétérogénéité des cliniques.


Que vous soyez membre de l'Union européenne ou non, nous pouvons vous accompagner dans vos recherches. Pour toute question, merci de nous écrire à contact@gpa-consultant.com

15 vues

Posts récents

Voir tout