Rechercher
  • GPA Consultant

Comment se déroule le transfert d'embryons ?

Le transfert embryonnaire est une étape importante d'un process de PMA ou GPA, notamment dans le cas d'une FIV (il n'y pas de transfert embryonnaire dans le cadre d'une insémination artificielle). Une fois la ponction effectuées, les ovocytes sont fécondées avec le sperme recueilli en vue de former des embryons sains. Environ 3 à 5 jours après la FIV, les embryons sont transférés dans l'utérus de la patiente, via un cathéter. S'il s'agit d'un transfert de blastocystes, le délai est de 5 jours. En cas d'absence de réponse à la stimulation ovarienne ou d'absence d'embryons, le transfert est impossible. 80% des ponctions donnent lieu à au moins un embryon au bout de deux jours de culture. Les embryons ont chacun une qualité différente; plus l'embryon est de bonne qualité, plus le transfert a des chances de fonctionner. Si l'embryon n'est pas viable il ne s'accrochera pas. La qualité de l'embryon ne fait pas référence à la qualité de l'enfant qui naîtra, mais seulement à la probabilité d'engendrer une grossesse.


Le transfert embryonnaire est une intervention rapide et indolore, sans anesthésie contrairement à la ponction ovarienne. Il est réalisé sous échographie, en position gynécologique à l'aide d'un spéculum et d'un cathéter. Les embryons sont introduits via le canal cervical puis aspirés à l'aide du cathéter jusqu'au fond de l'utérus de la patiente. Le biologiste s'assure que l'embryon n'est pas resté bloqué dans le tube fin.


Après le transfert, il est conseillé de rester allongée pendant une vingtaine de minutes.

Certains chercheurs considèrent qu'un repos supérieur à 30 minutes n'augmente pas les chances de réussite et n'aurait donc aucun effet positif sur le résultat souhaité. Certaines études ont même démontré qu'une certaine activité physique quotidienne (sans excès bien entendu) dans les jours suivants l'implantation optimiserait les chances d'accroche. Alors mesdames n'ayez crainte : marchez, allez vous baladez, faites-vous plaisir !


Il en est de même pour l'activité sexuelle. Contrairement aux a priori de nombreux patients en cours de FIV, l'activité sexuelle post-transfert n'est en aucun cas un obstacle à l'implantation de l'embryon (sauf les 3 premiers jours). Au contraire, il a été établi que les rapports sexuels dans les jours suivant le transfert d'embryon(s) favoriserait son implantation, notamment en raison du liquide séminal.


Recommandations post-transfert :

- conservez une activité physique modérée;

- prenez de la progestérone (par exemple Utrogestan) pendant deux semaines;

- poursuivez la prise d'acide folique;

- évitez le tabac, l'alcool ou tout médicament / traitement non indispensable.

- évitez les grosses secousses ou les charges lourdes.

Et surtout soyez sereine !

12 vues

Posts récents

Voir tout